Aller au fond des choses

Il faut parfois aller au fond des choses, et au fond, les choses iront mieux.

Notre ami Benoit, lequel a été mentionné dans quelques articles précédents, a eu l’initiative et la gentillesse, lors de sa visite, de trouver, et surtout de sortir de sous la couchette arrière tribord, l’annexe gonflable. L’annexe, parfois appelée dinghy, parfois youyou, sert de second moyen de transport lorsque nous sommes à l’ancre. Elle est dotée d’un moteur hors-bord de six chevaux, ce qui est assez puissant pour ce type d’embarcation. C’est aussi assez lourd.

Je disais donc que Benoit avait été dans les fonds de Projet Bleu afin d’y retirer l’annexe, la sortir de son sac, la gonfler, la munir de son moteur et d’effectuer les premiers essais.

Depuis ce jour, je travaille Martine afin de la convaincre que nous devrons probablement investir dans une autre annexe car celle-ci, qui non seulement a une sale gueule (enfin plutôt une gueule de lendemain de cuite), ne durera pas aussi longtemps que notre projet le voudrait. Je lui fais contempler les annexes des autres bateaux, je lui montre celles à fond rigide qui semblent si pratiques pour se déplacer rapidement et pour garder les pieds au sec. Car, malheureusement, y a toujours quelques tasses d’eau de mer dans le fond de l’annexe. Et puis, pour ramer en cas de panne, il manque cette planche qui a du exister dans le passé, puisque l’on voit bien sur les boudins de l’annexe les fixations. En plus, rien ne semble tenir correctement car dès que nos avançons, le plancher se déforme. C’était presque décidé, jusqu’à aujourd’hui, de nous en acheter une nouvelle. Nous avions même commencé à regarder les prix.

Que c’est-il donc passé aujourd’hui ? En cherchant sous la couchette arrière tribord, j’ai découvert : un plancher démontable et un banc d’annexe. J’ai galéré pour le monter sans notice et je n’ai toujours pas réussi à poser correctement la dernière planche, mais nous avons maintenant une annexe qui se tient mieux, qui a un plancher rigide, et sec, et un joli petit banc en cas de besoin.

IMG_1104Web.jpg

Comme quoi, aller au fond des choses, et surtout, de les poser, peu faire toute la différence.

One Reply to “Aller au fond des choses”

  1. Ma parole ! Il a fier allure ce dinghy.
    Pour le banc et le plancher rigide, je croyais… que je ne devais sortir que le dinghy mon capitaine…J’exécutais simplement les ordres mon capitaine !??! (Sans commentaire…)

    Signé: un inconnu qui désire le demeuré…s’cuzez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *